Maison du Peuple

Histoire d’une aventure humaine

Coopérative La Fraternelle
La Maison du Peuple

Issue d’un cercle ouvrier, créé à Saint-Claude à la fin des années 1870 puis transformé en coopérative d’alimentation en 1881, La Fraternelle se distingue radicalement des autres coopératives par ses statuts de 1899, en grande partie dus au socialiste Henri Ponard.

Ceux-ci prévoient que les bénéfices seront intégralement reversés à une caisse sociale permettant la mise en place de services de prévoyance, de secours, de retraite et d’entraide avec les autres coopératives. « L’Ecole de Saint-Claude », qui s’affirme alors, s’oppose en cela à « l’Ecole de Nîmes », prévoyant la répartition des bénéfices entre les sociétaires.

C’est toute une philosophie, une culture sociale, politique et syndicale qui se met en place. Et quoi de mieux que de réunir les différentes activités sous un même toit ?

Lire la suite…

> fermer

saison 2014/2015


PARTITIONS création in situ


11/02

Mercredi 11 février 2015 à 20h30 dans les espaces de la Maison du Peuple ∼ entrée 14/10/6€ ∼ Billetterie ouverte à partir du 11 janvier 2015 à la boutique de La fraternelle + d’infos au 03 84 45 77 34 ou à info@maisondupeuple.fr

∼ La Cie Pièces détachées sera présente du 8 au 11 février pour adapter cette création à la Maison du Peuple avec le soutien du Conseil Général du Jura.

PARTITIONS [Cie Pièces détachées] [+]
Conception / Caroline Grosjean
Chorégraphie, interprétation / Caroline Grosjean, Magali Albespy, Philippe Lebhar, Mathieu Heyraud
Création lumière / Benoît Colardelle
Création sonore / Zidane Boussouf

PARTITIONS est une création modulaire in situ pour 4 danseurs et un créateur sonore.

Initiée en 2011, elle continue d’exister et d’explorer de nouveaux dispositifs.
Performative, déambulatoire, éclatée, elle existe sous différents formats pour un, deux, trois ou quatre danseurs. Elle s’adapte aux lieux et se réinvente à chaque nouvelle présentation, mettant en jeu des écritures en temps réel et questionnant l’improvisation comme base de l’écriture de la représentation.

Les corps en présence sont des corps de danseurs, en état de vigilance sensible, totalement disponibles et investis dans l’instant présent, travaillant à prendre en compte les paramètres de mobilité et de proximité du public, mettant en avant les relations entre eux-l’espace-les usagers.

Proposition plurielle, elle se décline, se décompose et se recompose sous forme de dispositifs indépendants et au travers de supports variés : performances, diffusions sonores fixes ou mobiles, projections d’images ou installations visuelles temporaires, protocole interactif ou participatif….

~ À noter : VENDREDI 20 FÉVRIER À 18H AU THÉÂTRE / RESTITUTION CLASSE CULTURELLE
Au terme d’une semaine de classe culturelle avec la chorégraphe Caroline Grosjean, les élèves de terminale bac pro commerce du Pré Saint-Sauveur présenteront leur travail. Ce projet reçoit le soutien de la DRAC Franche-Comté, de la Cité scolaire du Pré Saint-Sauveur, du Rectorat de l’Académie de Besançon et de La fraternelle.