Maison du Peuple

Histoire d’une aventure humaine

Coopérative La Fraternelle
La Maison du Peuple

Issue d’un cercle ouvrier, créé à Saint-Claude à la fin des années 1870 puis transformé en coopérative d’alimentation en 1881, La Fraternelle se distingue radicalement des autres coopératives par ses statuts de 1899, en grande partie dus au socialiste Henri Ponard.

Ceux-ci prévoient que les bénéfices seront intégralement reversés à une caisse sociale permettant la mise en place de services de prévoyance, de secours, de retraite et d’entraide avec les autres coopératives. « L’Ecole de Saint-Claude », qui s’affirme alors, s’oppose en cela à « l’Ecole de Nîmes », prévoyant la répartition des bénéfices entre les sociétaires.

C’est toute une philosophie, une culture sociale, politique et syndicale qui se met en place. Et quoi de mieux que de réunir les différentes activités sous un même toit ?

Lire la suite…

> fermer

saison 2016/2017


Finis Terrae ∼ Ciné-concert


29/04

Ciné-concert / D’Jazz au Bistro – Samedi 29 avril 2017 à 21h au café de la MdP (infos & billetterie au 03 84 45 42 26)

>> Présentation de l’annuaire du jazz Bourgogne-Franche-Comté à 18h30 au café par le Centre Régional du Jazz en Bourgogne – Franche-Comté

FINIS TERRAE

Film de Jean EPSTEIN – 1929
Jean AUSSANAIRE / saxophone, clarinette, sanza, percussions…
Eric BROCHARD / basses accoustiques & piccolo, clavier, programmation, flûtes & laptop

Finistère, Finisterre, Penn ar bed, Penn ar Wlas, Finis Terrae… différentes sonorités, différentes langues, qui décrivent le même paysage, celui d’une pointe rocheuse qui se jette dans la mer, ou plutôt la jonction de surface entre la terre et la mer qui la recouvre. Jean Epstein a utilisé la version latine « Finis terrae » pour dénommer son film qui relate une portion de vie de goémoniers entre Molène et Ouessant aux alentours de 1928.
De la vie sur ces îles, « grains de beauté qui parsèment le visage de l’océan », il capte des images austères et magiques pour réaliser un documentaire poétique.
Le scénario est simple, les personnages issus des îles mêmes, la mer est magnifique. De nombreux musiciens, compositeurs se sont attachés à en écrire une bande son, jouée ou non en direct. C’est une nouvelle version que nous imaginons et que nous vous proposons de découvrir.

Avec le soutien de l’Estran-Guidel, le Lieu Multiple-Poitiers et de la Spedidam.

Finis Terrae – Extrait Septembre 2016 from eric brochard on Vimeo.

Tarifs : plein 10 € / adhérent 8 € / demandeur d’emploi, bénéficiaire du rsa, étudiant, moins de 18 ans, handicapé 5 €