Maison du Peuple

Histoire d’une aventure humaine

Coopérative La Fraternelle
La Maison du Peuple

Issue d’un cercle ouvrier, créé à Saint-Claude à la fin des années 1870 puis transformé en coopérative d’alimentation en 1881, La Fraternelle se distingue radicalement des autres coopératives par ses statuts de 1899, en grande partie dus au socialiste Henri Ponard.

Ceux-ci prévoient que les bénéfices seront intégralement reversés à une caisse sociale permettant la mise en place de services de prévoyance, de secours, de retraite et d’entraide avec les autres coopératives. « L’Ecole de Saint-Claude », qui s’affirme alors, s’oppose en cela à « l’Ecole de Nîmes », prévoyant la répartition des bénéfices entre les sociétaires.

C’est toute une philosophie, une culture sociale, politique et syndicale qui se met en place. Et quoi de mieux que de réunir les différentes activités sous un même toit ?

Lire la suite…

> fermer

cinéma


Festival cinéma du réel


17/05

Saint-Claude : Du 17 au 30 mai au cinéma de la Maison du Peuple // tarifs habituels
Jours & horaires des séances à venir

FESTIVAL CINÉMA DU RÉEL
Séances hors les murs du festival international de films documentaires en partenariat avec la Maison de l’Architecture de Franche-Comté.

4 films documentaires à découvrir :

– ENFANTS DE BEYROUTH
de Sarah Srage – France – 2016 – 59’ – VOSTF
Dalieh, un des petits ports de Beyrouth est sur le point d’être délocalisé. Le terrain sera investi par les nouveaux propriétaires, la famille Hariri, qui veut en faire un grand complexe hôtelier. Je vois dans cette opération un prolongement d’une politique de travaux qui, sous prétexte de reconstruction post guerre civile, a mené à la privatisation du centre-ville de la capitale libanaise. Dans Enfants de Beyrouth je filme les derniers jours des pêcheurs à Dalieh, et j’interroge intimement mon père Nader qui a participé de près à la reconstruction de sa ville.

– GHOST HUNTING
de Raed Andoni – Palestine/France/Suisse/Qatar – 2017 – 94’ – VOSTF
Le cinéaste rassemble une équipe d’hommes ayant séjourné comme lui au centre d’interrogatoire al-Moskobiya à Jérusalem. À mesure qu’ils bâtissent un décor carcéral et répètent des rôles de gardiens et de détenus, la parole se libère.

– DERNIERS JOURS A SHIBATI
de Hendrick Dusollier – 60′ – sélectionné en compétition française
Shibati, le dernier vieux quartier de la plus grande ville de Chine Chongqing, est sur le point de disparaître. Zhou Hong, le petit prince des ruelles animées du quartier, et Mme Xue Lian, l`extraordinaire marraine des travailleurs migrants, vivent depuis toujours à Shibati. Ils doivent partir vers l’une des milliers de tours anonymes de la banlieue lointaine.

– RETOUR A FORBACH
de Régis Sauder – France – 2016 – 70′ – VOF
Régis Sauder revient dans le pavillon de son enfance à Forbach. Il y a 30 ans, il a fui cette ville pour se construire contre la violence et dans la honte de son milieu. Entre démons de l’extrémisme et déterminisme social, comment vivent ceux qui sont restés ? Ensemble, ils tissent mémoires individuelles et collectives pour interroger l’avenir à l’heure où la peur semble plus forte que jamais.