Maison du Peuple

Histoire d’une aventure humaine

Coopérative La Fraternelle
La Maison du Peuple

Issue d’un cercle ouvrier, créé à Saint-Claude à la fin des années 1870 puis transformé en coopérative d’alimentation en 1881, La Fraternelle se distingue radicalement des autres coopératives par ses statuts de 1899, en grande partie dus au socialiste Henri Ponard.

Ceux-ci prévoient que les bénéfices seront intégralement reversés à une caisse sociale permettant la mise en place de services de prévoyance, de secours, de retraite et d’entraide avec les autres coopératives. « L’Ecole de Saint-Claude », qui s’affirme alors, s’oppose en cela à « l’Ecole de Nîmes », prévoyant la répartition des bénéfices entre les sociétaires.

C’est toute une philosophie, une culture sociale, politique et syndicale qui se met en place. Et quoi de mieux que de réunir les différentes activités sous un même toit ?

Lire la suite…

> fermer

musiques / d'jazz au bistro


Carnet de Bal ∼ Cie Le Bus Rouge


16/09

Samedi 16 septembre 2017 à 21h au café de la MdP (infos & billetterie au 03 84 45 42 26)

> Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine

CARNET DE BAL
Un spectacle à danser, un bal à regarder
musiques d’Auvergne et bal – tout public

Cie Le Bus Rouge [+]

Léa Maquart / piccolo
Élodie Pasquier ou Pierre Horckmans / clarinette
Marion Chomier / saxophone soprano
Pierre Bauret / hautbois du Languedoc, graille
Gaëlle Bauer / saxhorn
Florent Beele / tuba
Xavier Blanchot / saxophone basse
ou Thibaut Fontana saxophone baryton
Myriam Essayan / tambour occitan
Frédéric Couve / caisse claire
Fanny Vialle / chant, comédienne

Pour mener à bien ce bal, la Cie Le Bus Rouge devient L’Amicale de Saint Amour, un orchestre de baluche des années septante. Quoi de mieux pour sauver le monde qu’un bal monté, inondé d’humour et d’amour, rapprochant les être et les corps ? Nul besoin d’être un expert en bourrée ou d’avoir les chevilles agiles. Lâchez prise, laissez-vous aller, l’Amicale de Saint Amour est là pour vous guider.
Grâce au travail d’arrangements et d’écritures de Jean-François Vrod, spécialiste des musiques d’Auvergne et de leur histoire, Le Bus Rouge se réapproprie les codes de ce répertoire riche et hospitalier. Une musique singulière, à la fois terrienne et poétique propice au partage et à la rencontre. C’est sur ce terreau, inspiré par l’exode des Auvergnats vers la Capitale, que Le Bus Rouge bâti un moment unique et spectaculaire où le répertoire, authentique, se réinvente, se déstructure et se transforme. Un véritable moment de fête où vous serez amené à participer à des rituels plus ou moins fantasmés…

entrée 10€ / 8€ adhérent / 5€ réduit