Maison du Peuple

Histoire d’une aventure humaine

Coopérative La Fraternelle
La Maison du Peuple

Issue d’un cercle ouvrier, créé à Saint-Claude à la fin des années 1870 puis transformé en coopérative d’alimentation en 1881, La Fraternelle se distingue radicalement des autres coopératives par ses statuts de 1899, en grande partie dus au socialiste Henri Ponard.

Ceux-ci prévoient que les bénéfices seront intégralement reversés à une caisse sociale permettant la mise en place de services de prévoyance, de secours, de retraite et d’entraide avec les autres coopératives. « L’Ecole de Saint-Claude », qui s’affirme alors, s’oppose en cela à « l’Ecole de Nîmes », prévoyant la répartition des bénéfices entre les sociétaires.

C’est toute une philosophie, une culture sociale, politique et syndicale qui se met en place. Et quoi de mieux que de réunir les différentes activités sous un même toit ?

Lire la suite…

> fermer

vie associative



27/10

Saint-Claude, le 27 octobre 2017

NOUVELLE CAMPAGNE DE SOUTIEN
Notre association lance une nouvelle campagne de soutien avec un objectif ciblé : alléger le coût de la mise aux normes du Système de sécurité incendie réalisée au cours de l’année 2017. Vous pouvez envoyer un don du montant de votre choix et bénéficier d’une économie d’impôt : Bon de soutien particuliers

L’être humain et sa place dans la collectivité ont été et sont au cœur des préoccupations des générations qui ont fait vivre La Fraternelle coopérative et La fraternelle associative au cours des 133 années écoulées. Le projet originel a toujours placé au centre de ses préoccupations la nourriture de la population, qu’elle soit matérielle, intellectuelle, culturelle, artistique ou sensuelle. Ce projet a interrogé et continue d’interroger la conception d’un modèle social à l’échelle humaine. L’héritage culturel et patrimonial de La Fraternelle est intimement lié à un modèle économique imprégné «d’utopie concrète», de solidarité et de réalisme par la mise en pratique d’un modèle théorique.

Un de nos objectifs principaux est le soutien à la création et l’instauration dans le temps de relations durables avec le public, les artistes et les techniciens du spectacle. Il s’agit de faciliter la diffusion, la production, la transmission de formes et de techniques inattendues, avec le souci d’une démarche privilégiant des expressions artistiques populaires et exigeantes à la fois.

La fabrication est au cœur du projet, à la fois pour mettre en avant le potentiel de création, le « Fait maison ». Donner l’envie de faire, découvrir les différents aspects des métiers du spectacle et des arts plastiques, créer une proximité dans un espace de convivialité, en sont les corollaires.

L’accueil d’artistes en résidence, qui est un élément central de notre activité, doit favoriser les rencontres et les croisements entre les différentes pratiques artistiques, l’existence de temps de partage avec des musiciens, des danseurs, des comédiens, des réalisateurs, des plasticiens, des techniciens, les bénévoles de La fraternelle et le public.

La fraternelle héberge les artistes et techniciens dans le cadre de sa programmation artistique et des résidences au sein de la Maison du Peuple. Cette immersion dans la vie de l’association, la proximité avec les locaux de répétition, les espaces scéniques, les salariés et bénévoles de l’association, constituent une véritable richesse. Ce sont des atouts considérables pour la qualité de l’accueil fourni et par conséquent pour la qualité des prestations scéniques et du travail effectué pendant les sessions de création et de répétitions. Les témoignages des artistes et des techniciens attestent tous de cette singularité du lieu et de son attractivité.

L’aspect « Melting Pot » de La fraternelle est l’opportunité pour l’ensemble des acteurs de la Maison du Peuple de rencontres, de débats, d’échanges et de réflexions sur les pratiques de chacun et sur les conditions économiques qui régissent le monde de la création contemporaine.

Le coût de la mise aux normes du Système de sécurité incendie, indispensable à la pérennité de notre activité, s’élève à 70 000 €. Pour faire face à ces investissements, et n’ayant pour le moment obtenu que 5 000€ d’aide de la part du Centre national des variétés et du jazz, nous lançons une nouvelle campagne de soutien. 

De nombreux donateurs se sont manifestés à la fin de l’année 2015 et 2016. Grâce à eux les sommes de 23 000 € et 15 800 € ont été collectées. Nous sollicitons à nouveau votre solidarité afin de contribuer à la survie de l’association et de sa mission d’acteur culturel jurassien en participant à une nouvelle campagne de soutien avec un objectif ciblé : alléger le coût de la mise aux normes réalisée au cours de l’année 2017.

Plus que jamais nous avons besoin de votre présence et si possible de vos dons, pour continuer à faire vivre cette merveilleuse aventure humaine et artistique : LA FRAT’ ESSENTIELLE !

Le Conseil d’administration de La fraternelle
Les bénévoles
L’équipe salariée