Maison du Peuple

Histoire d’une aventure humaine

Coopérative La Fraternelle
La Maison du Peuple

Issue d’un cercle ouvrier, créé à Saint-Claude à la fin des années 1870 puis transformé en coopérative d’alimentation en 1881, La Fraternelle se distingue radicalement des autres coopératives par ses statuts de 1899, en grande partie dus au socialiste Henri Ponard.

Ceux-ci prévoient que les bénéfices seront intégralement reversés à une caisse sociale permettant la mise en place de services de prévoyance, de secours, de retraite et d’entraide avec les autres coopératives. « L’Ecole de Saint-Claude », qui s’affirme alors, s’oppose en cela à « l’Ecole de Nîmes », prévoyant la répartition des bénéfices entre les sociétaires.

C’est toute une philosophie, une culture sociale, politique et syndicale qui se met en place. Et quoi de mieux que de réunir les différentes activités sous un même toit ?

Lire la suite…

> fermer

musiques / d'jazz au bistro


L’équipe technique ∼ Chantier d’été #3


28/07

Vendredi 28 juillet à 19h30 au café de la Maison du Peuple // Entrée libre
+ Samedi 29 juillet dans le cadre du festival Les Zestives à Lavans-les-St-Claude

sortie de chantier VOIX (du 24 au 30 juillet)

L’EQUIPE TECHNIQUE
« Au départ 5 puis 6, puis 7 et aujourd’hui 8, voila 2 ans que nous chantons ensemble. Loin d’être de véritables professionnelles, c’est d’abord dans nos salons que nous nous retrouvons pour chanter, pour le plaisir de chercher un peu comment arranger toutes nos voix ensemble, s’approprier des chansons juste à voix nues comme ça, tester, essayer de pousser un peu plus loin et puis un jour, tester la représentation sur scène, timidement. Puis, après ce premier pas sur scène, il y a maintenant un an et demi, nous avons pris goût à pousser un peu plus loin que la chanson en y ajoutant un brin de mise en scène et depuis l’été dernier nous peaufinons un spectacle dans lequel simplement, nos voix, un drap noir et des fermetures éclairs par lesquelles apparaissent et s’échappent des petits bouts de nous, une bouche, des mains, une tête… Pour parler de notre univers musical, un peu, il faut surtout dire qu’il n’y a pas de direction unique très définie à l’avance car notre répertoire se construit au gré des envies de chacune, un chant plait à l’une ? Là voila qui nous l’apprend ou qui nous rapporte un enregistrement, une partition à la prochaine répétition et nous voila parties pour essayer de nous l’approprier, et ainsi de suite, dans différentes langues, de différentes ambiances… »