Maison du Peuple

Histoire d’une aventure humaine

Coopérative La Fraternelle
La Maison du Peuple

Issue d’un cercle ouvrier, créé à Saint-Claude à la fin des années 1870 puis transformé en coopérative d’alimentation en 1881, La Fraternelle se distingue radicalement des autres coopératives par ses statuts de 1899, en grande partie dus au socialiste Henri Ponard.

Ceux-ci prévoient que les bénéfices seront intégralement reversés à une caisse sociale permettant la mise en place de services de prévoyance, de secours, de retraite et d’entraide avec les autres coopératives. « L’Ecole de Saint-Claude », qui s’affirme alors, s’oppose en cela à « l’Ecole de Nîmes », prévoyant la répartition des bénéfices entre les sociétaires.

C’est toute une philosophie, une culture sociale, politique et syndicale qui se met en place. Et quoi de mieux que de réunir les différentes activités sous un même toit ?

Lire la suite…

> fermer

musiques / d'jazz au bistro


Ursus Minor invite Crescent Moon


03/02

Samedi 3 février 2018 à 21h au café de la MdP // Tarifs 10€ / 8€ adhérent / 5€ réduit

Ursus Minor invite Crescent Moon +

Tony Hymas claviers / Grego Simmons guitare / François Corneloup saxophone baryton, saxophone soprano / Rodney Ruckus batterie / Crescent Moon voix

Plus qu’un groupe, Ursus Minor est une cellule de base pour une structure d’accueil permanente. Une éponge jazz érudite qui absorbe tous les genres auxquels elle se frotte, du blues au hip-hop, en passant par le funk, la soul, etc. Ursus Minor ouvre résolument ses portes à qui désire venir y déposer ses idées, ses sons, ses colères, ses espoirs et invente une nouvelle façon de faire de la musique ensemble. Dès l’origine quelques invités sont conviés sur scène et pour l’enregistrement du premier disque Zugzwang : les rappeurs M1 et Umi (Dead Prez), Boots Riley (The Coup), la chanteuse Ada Dayer et le guitariste Jeff Beck. L’envie d’avoir des rappeurs s’est avérée comme maîtresse par rapport au fait d’inscrire le groupe dans une parole, une vibration d’aujourd’hui. Association détonante de musiciens de tous âges et de tous horizons géographiques et stylistiques, espace d’accueil, plaque-tournante des humeurs, des engagements et des doutes de notre époque, courroie de transmission entre les différents genres de notre modernité, Ursus Minor continue de plus belle son chemin entre la terre et les étoiles. En résidence du 29 janvier au 4 février

 

+ jeudi 1er février 2018  à 18h30 au café Les Jeudis de La frat’ rencontre avec le producteur Jean Rochard du label Nato suivie à 20h30 au ciné de la projection du film documentaire Incident à Oglala de Michael Apted

+ mardi 30 et mercredi 31 janvier 2018 en matinée atelier slam avec des élèves du collège de la Maîtrise et Crescent Moon

Et plus encore ! Mais on ne dévoile pas tout…