Maison du Peuple

Histoire d’une aventure humaine

Coopérative La Fraternelle
La Maison du Peuple

Issue d’un cercle ouvrier, créé à Saint-Claude à la fin des années 1870 puis transformé en coopérative d’alimentation en 1881, La Fraternelle se distingue radicalement des autres coopératives par ses statuts de 1899, en grande partie dus au socialiste Henri Ponard.

Ceux-ci prévoient que les bénéfices seront intégralement reversés à une caisse sociale permettant la mise en place de services de prévoyance, de secours, de retraite et d’entraide avec les autres coopératives. « L’Ecole de Saint-Claude », qui s’affirme alors, s’oppose en cela à « l’Ecole de Nîmes », prévoyant la répartition des bénéfices entre les sociétaires.

C’est toute une philosophie, une culture sociale, politique et syndicale qui se met en place. Et quoi de mieux que de réunir les différentes activités sous un même toit ?

Lire la suite…

> fermer

café

Dans lʼhistoire ouvrière de Saint-Claude, cafés et cercles (cafés privés) jouèrent un rôle essentiel de sociabilité et dʼéducation politique. En décembre 1902, la reprise de la gestion du café du 12 rue de la Poyat par la coopérative « La Fraternelle », concrétisa enfin lʼidée de la Maison du Peuple de Saint-Claude.
Le café est ré-ouvert par lʼassociation La fraternelle depuis 1996, grâce à lʼacquisition dʼune Licence IV. Mais dès 1988, lʼactivité des membres de lʼassociation avait permis de réanimer cette salle de la Maison du Peuple ; elle a été rénovée intégralement en 2003.
Comme le bâtiment de la Maison du Peuple, la salle du café est un lieu privé qui vit grâce à lʼengagement et à lʼaction des bénévoles et des salariés de lʼassociation. Le café est géré par une salariée et une équipe de bénévoles regroupés au sein de la « commission café ». Le café est identifié comme un lieu de programmation artistique. A partir d’octobre 2015, il ouvre ses portes du mardi au samedi à partir de 18H et 16H30 en période de vacances scolaires.


26/08/17

Samedi 26 août 2017 à partir de 18h à la Maison du Peuple // entrée prix libre

NOUS LES ENFANTS DU ROCK #5

Les musiciens du local de répèt’ de la frat’ montent au niveau 0 et invitent des musiciens de la région.
Du bon son dès 19h, de quoi se restaurer et d’autres surprises…
+ 18h « I need that record » > documentaire de Brendan Stoller sur les disquaires indépendants (cinéma de la Maison du Peuple – Gratuit)
+ EXPO « Le mouvement Rock à Saint-Claude > Lire la suite

31/08/17
01/09/17

Vendredi 1er septembre 2017 à partir de 18h30 au café de la Maison du Peuple // Entrée libre

sortie de chantier graphique (du 28 août au 1er septembre)

Apéro graphique + concert surprise

En fin de saison, les éditions La fraternelle invitent des artistes à réaliser de petites éditions avec les restes d’encre et les chutes de papier de l’année passée. Cet été ce sont des membres du collectif lyonnais Fanzine Camping qui s’y collent ! Exclusivement féminine, l’équipe travaillera à la réalisation d’un fanzine à destination des 12-15 ans autour de la découverte du corps et de la sexualité.

Avec :
Gaëlle Loth / Laho / Morgane Adrien / Leslie Chanel / Federica de Ruvo  / Totipote / Sophie Lecluse / Nati / Élodie Gébleux (à confirmer) & Marjolaine Pont qui fera une captation radio de la semaine de chantier

Au programme pour cette sortie de chantier :
– exposition des étapes préparatoires du fanzine et diffusion de la captation radio de la semaine

– présentation du fanzine
– table de dépôt-vente des productions des illustrateurs-trices de l’équipe de Fanzine Camping
– présentation de la collection de fanzines
– concert surprise

21/09/17

Jeudi 21 septembre 2017 à 19h au café de la MdP// entrée libre

Les Jeudis de La frat’ en partenariat avec la librairie Zadig et la Cinémathèque des Monts Jura

Thème : Vers une coéducation pour et avec tous les enfants
animé par Frédéric Jésu, pédopsychiatre et militant associatif

Nombreux, aujourd’hui comme hier, sont les acteurs de l’éducation : familles, établissements scolaires, collectivités locales, associations, artistes, centres sociaux, équipements culturels, etc. Tous cherchent à favoriser, ensemble, les apprentissages et l’épanouissement de tous les enfants. A l’occasion de la récente réforme des temps éducatifs et scolaires, on a constaté à ce propos les inégalités de tous ordres devant les temps libres et les loisirs. Réduire ces inégalités est un projet concret et exigeant auquel, depuis longtemps, plusieurs  intervenants se consacrent, dans le Haut-Jura comme ailleurs. > Lire la suite

Renseignements 03 84 45 77 33