Maison du Peuple

Histoire d’une aventure humaine

Coopérative La Fraternelle
La Maison du Peuple

Issue d’un cercle ouvrier, créé à Saint-Claude à la fin des années 1870 puis transformé en coopérative d’alimentation en 1881, La Fraternelle se distingue radicalement des autres coopératives par ses statuts de 1899, en grande partie dus au socialiste Henri Ponard.

Ceux-ci prévoient que les bénéfices seront intégralement reversés à une caisse sociale permettant la mise en place de services de prévoyance, de secours, de retraite et d’entraide avec les autres coopératives. « L’Ecole de Saint-Claude », qui s’affirme alors, s’oppose en cela à « l’Ecole de Nîmes », prévoyant la répartition des bénéfices entre les sociétaires.

C’est toute une philosophie, une culture sociale, politique et syndicale qui se met en place. Et quoi de mieux que de réunir les différentes activités sous un même toit ?

Lire la suite…

> fermer

café

Dans lʼhistoire ouvrière de Saint-Claude, cafés et cercles (cafés privés) jouèrent un rôle essentiel de sociabilité et dʼéducation politique. En décembre 1902, la reprise de la gestion du café du 12 rue de la Poyat par la coopérative « La Fraternelle », concrétisa enfin lʼidée de la Maison du Peuple de Saint-Claude.
Le café est ré-ouvert par lʼassociation La fraternelle depuis 1996, grâce à lʼacquisition dʼune Licence IV. Mais dès 1988, lʼactivité des membres de lʼassociation avait permis de réanimer cette salle de la Maison du Peuple ; elle a été rénovée intégralement en 2003.
Comme le bâtiment de la Maison du Peuple, la salle du café est un lieu privé qui vit grâce à lʼengagement et à lʼaction des bénévoles et des salariés de lʼassociation. Le café est géré par une salariée et une équipe de bénévoles regroupés au sein de la « commission café ». Le café est identifié comme un lieu de programmation artistique. A partir d’octobre 2015, il ouvre ses portes du mardi au samedi à partir de 18H et 16H30 en période de vacances scolaires.


25/10/17

St-Claude : mercredi 25 octobre 2017 à 15h au ciné et café de la MdP // tarif unique 4€ 

Dans le cadre du festival Les Toiles des Mômes du 21 octobre au 5 novembre 2017, une programmation de films pour le jeune public dans les salles du réseau GRAC (à Saint-Claude et Moirans) pendant les vacances de la Toussaint.

3 films au choix + goûter pour seulement 4€ !

Des trésors plein ma poche (dès 3 ans / 35 min / extrait)
Un nouveau programme de 6 courts métrages pour les plus jeunes !
Qu’on ait dans la poche un petit bonhomme, une flûte ou beaucoup de courage, on a tous un secret pour apprendre à grandir, s’entraider ou réaliser ses rêves ! Six jeunes réalisatrices emmènent les plus petits dans leurs univers tendres, drôles et poétiques.

Wallay (dès 9/10 ans / 1h24 / extrait)
Ady a 13 ans et n’écoute plus son père qui l’élève seul. Ce dernier, à bout de ressources, décide de confier Ady à son oncle Amadou le temps d’un été. L’oncle Amadou et sa famille habitent de l’autre côté de la Méditerranée… au Burkina Faso ! Là-bas, à 13 ans, on se doit de devenir un homme mais Ady, persuadé de partir en vacances, ne l’entend pas de cette oreille…

Dans la forêt enchantée de Oukybouky (dès 5 ans / 1h12 / extrait)
Il fait bon vivre dans la Forêt de Oukybouky. Pourtant, les souris Lucien et Sam la Vadrouille, Maître Lièvre et la Famille Écureuil doivent rester prudents car certains voisins ont parfois le ventre creux et les dents longues… Quand Marvin le Renard et Horace le Hérisson tentent de croquer Lucien et sa grand-mère, les habitants de la forêt décident d’agir. Mais comment persuader Marvin et Horace qu’ils devront désormais remplir leurs assiettes avec des noisettes ?

03/11/17

Vendredi 3 novembre 2017 à 21h au café de la MdP ∼ entrée libre

Dès 20h, initiation gratuite aux danses traditionnelles. Et à 21h, le fidèle bal folk pour les danseurs qui veulent s’éclater au son des musiques folklores.

Renseignements 03 84 45 77 33