Chtulucène

Marcel Gbeffa & Clément Duthoit

 

 

Chorégraphie et danse I Marcel Gbeffa
Composition musicale I Clément Duthoit
Regard extérieur I Seydou Boro

Marcel Gbeffa et Clément Duthoit s’inspirent librement de l’ère du Chthulucène pensée et théorisée par la philosophe des sciences Donna Haraway.
À leur mesure, le chorégraphe béninois et le saxophoniste français formulent leur réponse aux enjeux planétaires : au cours de ce rituel, les deux artistes tendent la main au public dans une invitation à repenser leur rapport à l’autre et au Monde.

Résidence de création avec le soutien de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté du 8 au 14 mai 2021.

Coproduction AIR ARTISTES : Collectif La Boutique (France), Compagnie Multicorps (Bénin), Maïtisong Theater (Botswana).
Avec le soutien de l’Alliance française de Gaborone.

Chthulucène, performance initiatique

Les deux artistes viennent d’univers très différents : le Nord, le Sud, la danse et la musique se côtoient, se cherchent et se bousculent dans l’objectif ultime de tendre vers l’harmonie. Les jeux électriques de Clément Duthoit aux saxophones et la danse aérienne, théatrale et photographique de Marcel Gbeffa nous emportent dans un monde sans frontière, aux détails anachroniques, traversant les époques et les territoires au fil de mélodies et de rythmes venant de multiples horizons.

Marcel Gbeffa et Clément Duthoit déroulent un parcours en quatre tableaux successifs : Constat, Acceptation, Reconstruction, Apaisement. Au fil de cette trame pré-établie, leur discours entre en résonance avec son contexte et avec toutes les personnes présentes : du premier tableau qui fait appel à des danseur.se.s issu.e.s de structures locales (voir ci-dessous) jusqu’au dernier tableau auquel participe le public, Chthulucène se co-construit avec les habitants d’un territoire et le public d’un théâtre ou d’un festival.
Chaque personne présente est invitée à les rejoindre dans cette traversée, car il est urgent que chacun de nous sacrifie une partie de lui pour l’équilibre de la Terre. Une partie de son énergie, de sa vibration, sa pensée, sa voix, son corps, son temps, de sa danse ou de sa musique, de son être et de son esprit.

Le Chthulucène de Donna Haraway

Le Chthulucène est un mythe formulé par la biologiste et philosophe des sciences Donna Haraway dans son ouvrage Staying with the Trouble: Making Kin in the Chthulucene (2016).
Le Chthulucène de Haraway répond à l’ère de l’Anthropocène par des récits mineurs et entremêlés émanant d’autres formes de vie et de leurs interactions réciproques ou avec l’humain. Son but est de réécrire l’histoire de l’évolution « sur un ton bien plus modeste, dans l’esprit d’une sociabilité émanant de toutes les communautés qui fabriquent une vie ensemble ». Ainsi, le Chthulu de Haraway invite à rencontrer d’autres formes de vie : animaux non humains, végétaux, champignons ou bactéries.
Espèces « camarades » de l´humain qui partagent avec lui des histoires de « cohabitation, de coévolution et de sociabilité ». Inspiré par le concept biologique de sympoïèse (se-faire-avec), le Chthulucène remet en cause la classification du vivant et le caractère exceptionnel de l’humain.

La Voix du Jura, 20 mai 2021

Clément Duthoit I saxophone

Clément Duthoit se produit dans des contextes musicaux variés. Il joue en tant que soliste avec « l’Opéra du Rhin » (2002), participe aux saisons de l’orchestre de Pau (2017), est membre du « Renouveau Lyrique Parisien » (comédies musicales 2012- 2018) et participe au projet « Les Sax’s » (théâtre musicale 2007-2009).
Passionné par les musiques traditionnelles, il a de nombreuses expériences auprès d’artistes comme Said Mesnaoui (Gnawa 2009-2011), Françoise Atlan (Maroc 2017-2018), Samira Brahmia (Algérie 2017-2018) ou le projet « Adonis » du pianiste Wassim Soubra (Liban 2014) ainsi que le « Bagad Kemper » (musique Bretonne 2000-2002). Il crée en 2011 le groupe « Silsila » autour de ses compositions mêlant Jazz, inspirations Indiennes, Orientales et Africaines. Il participe au projet multimédia « Minautore » de Pierre-Yves Berenger – projet soutenu par Radio France 2002, label signature – et fait parti du « Lester Trio » (jazz-swing 2017-2018). Il intègre le Collectif La Boutique en septembre 2018.
Passionné par la pédagogie, Clément Duthoit enseigne le saxophone, est directeur d’orchestres étudiants depuis 18 ans. Il enseigne actuellement au CRC de St-Denis (93) et à l’EMD d’Enghien-Les-Bains (95).

Marcel Gbeffa I danse

Marcel Gbeffa est un danseur chorégraphe qui milite pour la promotion et la recherche en danse contemporaine au Bénin. Il est aussi fondateur et directeur artistique du Centre Chorégraphique Multicorps à Cotonou au Bénin créé en 2008. Il participe à plusieurs ateliers et stages dont la 8ème édition de formation professionnelle de Danse Traditionnelle et Contemporaine d’Afrique à l’École des Sables de Germaine Acogny (Sénégal) et AEX_Corps. Le solo « Et Si… » créé en 2007 lance sa carrière internationale aux Rencontres Chorégraphiques « Danse l’Afrique Danse 2010 ».
Il rejoint Andréya Ouamba et sa compagnie 1er Temps en 2008 en tant qu’assistant et danseur-interprète sur plusieurs pièces, présentées au Théâtre de la ville Les Abbesses (Paris). Il tourne ainsi en Afrique, en Europe et aux USA avec Andréya Ouamba et Reggie Wilson dans Good Dance. Depuis, il développe sa propre gestuelle et ses projets personnels au Bénin, en Afrique, au Brésil, en Europe et ces dernières années aux USA. « Derrière le rideau » est sa dernière création solo qui l’amène à faire un grand pas dans sa gestuelle et l’amène à jouer dans plus de 17 pays africains avec le soutien de l’Institut français et l’ambassade des USA.