Maison du Peuple

Histoire d’une aventure humaine

Coopérative La Fraternelle
La Maison du Peuple

Issue d’un cercle ouvrier, créé à Saint-Claude à la fin des années 1870 puis transformé en coopérative d’alimentation en 1881, La Fraternelle se distingue radicalement des autres coopératives par ses statuts de 1899, en grande partie dus au socialiste Henri Ponard.

Ceux-ci prévoient que les bénéfices seront intégralement reversés à une caisse sociale permettant la mise en place de services de prévoyance, de secours, de retraite et d’entraide avec les autres coopératives. « L’Ecole de Saint-Claude », qui s’affirme alors, s’oppose en cela à « l’Ecole de Nîmes », prévoyant la répartition des bénéfices entre les sociétaires.

C’est toute une philosophie, une culture sociale, politique et syndicale qui se met en place. Et quoi de mieux que de réunir les différentes activités sous un même toit ?

Lire la suite…

> fermer

archives

L’association conserve un important fonds d’archives de coopératives, syndicats, mutuelles, groupements politiques, culturels, sportifs… (250 mètres linéaires environ). Elle participe aux réseaux national et international des centres de documentation en histoire sociale (CODHOS, IALHI, AMSAB). A travers l’organisation des fonds d’archives (classement et inventaire), l’accueil des chercheurs, d’étudiants, d’élèves de tous niveaux, la réalisation d’expositions temporaires, d’animations, de conférences et de publications, La fraternelle valorise ce passé ouvrier, industriel, coopératif, mutualiste, syndicaliste et politique haut-jurassien.




VISITE GUIDÉE & LIVRET pour les CM2, 6ème et 5ème

Grâce aux explications du guide, les élèves découvrent de façon ludique la Maison du Peuple de Saint-Claude. Ils doivent faire preuve d’observation, de déduction et parfois même d’imagination pour répondre aux questions du livret (à feuilleter ci-dessous) qui leur est remis en début de visite. Ils abordent ainsi les aspects sociaux, économiques et culturels de la vie qui a pris place dans la Maison du Peuple il y a cent ans. > Lire la suite



Café-débat mardi 26 mai 2016 à 18H30 au café de la MdP // entrée libre

« ATELIER COOPÉRATIF »
Échanger sur les mots d’hier et d’aujourd’hui : Liberté, Egalité, Fraternité, Maison du Peuple.

Café-débat mardi 26 avril 2016 à 18H30 au café de la MdP // entrée libre

« LA FRATERNELLE AUJOURD’HUI »
Cette séance sera l’occasion de découvrir l’association La fraternelle et les lieux symboliques de la Maison du Peuple d’hier et d’aujourd’hui par une courte visite. Un échange-débat permettra d’approfondir le sujet.

Les Jeudis de La frat’ jeudi 14 avril 2016 à 18H30 au café de la MdP // entrée libre

« L’ÉCOLE DE SAINT-CLAUDE »
Dans le cadre d’un partage des savoirs, Roger Bergeret, historien, fera une intervention sur le modèle coopératif de l’Ecole de Saint-Claude (1896) ou comment la socialisation des bénéfices améliora la vie de tous. Elle se poursuivra par un échange-débat pour approfondir le sujet.



Exposition du 17 septembre au 30 novembre 2016 au café de la Maison du Peuple  // Entrée libre pendant les heures d’ouverture du café

Inauguration pour les Journées européennes du patrimoine 2016

L’École de Saint-Claude, un modèle original d’économie sociale et solidaire. Saint-Claude et le Haut-Jura ont vu se développer un type original de coopératives désignées par l’expression d’« École de Saint-Claude ».

Au delà de la célébration des 120 ans de ce modèle (1896-2016), l’exposition retrace son fonctionnement économique et en décrypte sa singularité.

> Lire la suite



Ciné-concert – Dimanche 11 décembre 2016 à 17h au café de la MdP – entrée libre > Lire la suite



Jeudi 6 juillet à 18h30 au café de la Maison du Peuple // Entrée libre 

Les Jeudis de La frat’

LA MAISON DU PEUPLE/VOORUIT À GAND (BELGIQUE)
Histoire et patrimoine du mouvement ouvrier socialiste

Conférence de Patrick Viaene professeur à l’Académie des Beaux-Arts de Gand et à l’Université d’Anvers (Conservation du Patrimoine) & Joost Vandommele auteur (entre autres) d’un récent ouvrage sur l’histoire du socialisme à Gand

Gand, ville rebelle en Flandre depuis le Moyen-Age, a été le berceau de la lutte ouvrière socialiste en Belgique, indissociable du mouvement coopératif gantois “VOORUIT” (traduit littéralement: “EN AVANT”). VOORUIT est à la base de la construction de nombreux bâtiments-phares du mouvement ouvrier à Gand : leur taille est modeste au début, mais graduellement VOORUIT conquière le centre ville.
De nombreux parallèles et liens existent entre le modèle gantois et le mouvement ouvrier à Saint-Claude, où la Maison du Peuple s’est inspirée du Palais des Fêtes de Gand et où le renouveau récent coïncide à plusieurs égards avec les expériences vécues à Gand.



Dimanche 19 novembre 2017 à 17h salle des fêtes à Septmoncel // gratuit

DES RACINES [teaser]

Court métrage réalisé par Jeanne Traon-Loiseleux – 24mn – 2015
avec Hervé Déconfin, Robinson Stevenin, Marine Egraz, Laurence Terrier

Un film : tourné à Saint-Claude, le court-métrage de fiction de Jeanne Traon Loiseleux Des Racines, évoque la quête identitaire d’un homme qui, ayant vécu et travaillé toute sa vie à Saint-Claude, s’interroge sur ses racines italiennes à l’heure où arrive sa retraite…

Avec le soutien de la Ville de Saint-Claude, du CROUS de Paris & de la FSDIE Paris III CINC – prix qualité

CINÉ-CONCERT avec le C(h)œur ouvrier de La fraternelle > Lire la suite



Mardi 5 décembre à 18h15 au café de la Maison du Peuple / Ouvert à tous, entrée libre et gratuite

Conférence Les Amis du Vieux Saint-Claude
L’Industrie diamantaire à Saint-Claude (1914-années 2000) : grandeur et déclin

Cette conférence de Roger Bergeret est l’aboutissement de plusieurs années de recherches sur les diamantaires du Haut-Jura. En amont, Lysanne Cordier fera une courte présentation de la coopérative diamantaire Adamas dont les archives sont conservées à la Maison du Peuple.



Jeudi 15 mars 2018 à 18h30 au café de la MdP CONFÉRENCE REPORTÉE // entrée libre

Conférence à l’occasion des 90 ans de la mort de Henri Ponard
« Henri Ponard (1861-1928), le militant de la coopération »
par l’historien Michel Vernus

« Il y a dans la trajectoire biographique de ce grand militant persévérant et généreux plusieurs facettes : le militant de la coopération, le militant politique, le propagandiste, l’homme d’action au niveau municipal… La personnalité d’Henri Ponard s’est forgée sur une terre de Saint-Claude qui a combattu anciennement la fameuse mainmorte, dans cette terre où s’était formée au cours des siècle, un esprit communautaire autour de la fruitière, et dans un Haut-Jura où les militants républicains ont été très tôt très actifs. Dès sa jeunesse, Henri Ponard a été étroitement mêlé à ce militantisme républicain précoce. Il a d’ailleurs été d’abord un militant de ce que l’on appelle aujourd’hui  l’éducation populaire. Très jeune, adhérent à l’idéal éducatif des républicains, il a payé de sa personne pour développer l’instruction par la lecture.  Il est particulièrement intéressant de le placer tout à côté de ceux que l’on considère habituellement comme les trois grands innovateurs sociaux comtois Fourier, Considerant, Proudhon, en dépit des différences de génération ils sont à regarder ensemble. Tous les quatre ont un socle commun : la petite commune, l’expérience des pratiques communautaires. » (Michel Vernus)



Lundi 12 mars à 17h et vendredi 16 mars à 18h // gratuit réservation conseillée au 03 84 45 42 26 (limité à 20 personnes)

A l’occasion des 90 ans de la mort de Henri Ponard

Visites guidées spéciales de la Maison du Peuple
Henri Ponard, personne emblématique pour la Ville de Saint-Claude et la coopérative La Fraternelle est décédé il y a 90 ans, le 12 mars 1928. L’association La fraternelle prévoit plusieurs événements pour faire connaître l’action de cet homme.



Samedi 5 mai 2018 à 18h30 au café de la MdP // participation libre

Musique et patrimoine

“Qu’avez-vous fait des droits de l’Homme ?”
Chansons de mémoires ouvrières (volume III)

Concert à l’occasion de la sortie du troisième volume des chansons issues des archives de la Maison du Peuple, avec des textes dont l’actualité est toujours aussi grinçante…

Une nouvelle démarche artistique, de nouveaux arrangements,
« Mais ne savent ils pas que Dieu est mort ? » F.NIETSCHE

Les musiciens
Fabrice Lançon / voix, guitare
Sabine Morata / clavier
André Bertrand / guitare basse
Richard Huet / saxophone, accordéon diatonique
Jean-Paul Bonfils / guitare trompette
Léa Lançon / percussions

Ce nouvel opus sera disponible à la vente dès le soir du concert.



Dimanche 27 mai 2018 à 16h à Poligny // entrée libre

Hors les murs cour des Ursulines à Poligny
Les Limbes

Cheffe de chœur / Stéphanie Barbarou

Le C(h)oeur ouvrier avec son nouveau projet Les Limbes, se produira dans le cadre de la deuxième édition des Orphéonys, festival de chœurs et harmonies à Poligny.
Évocation des réfugiés qui meurent en Méditerranée, Les Limbes est un poème chanté à partir du texte de l’auteur franco-grec Dimitris Alexakis. Ce long chant est entremêlé par des chants d’exil, de lutte, d’amour.



~ Pendant les vacances scolaires d’été – du mardi 10 juillet au jeudi 30 août 2018  – nous vous proposons des visites guidées le mardi et jeudi à 15h > infos au 03 84 45 42 26 ou à info@maisondupeuple.fr

« ARCHÉOLOGIE D’UN RÊVE »

Laissez-vous guider dans ce labyrinthe aux murs chargés d’histoire… vous aborderez la réalisation concrète d’une utopie sociale au travers de l’exposition permanente « Archéologie d’un rêve ». L’expression architecturale d’une pensée globale sur une société équitable et solidaire.

> Lire la suite

Renseignements 03 84 45 77 37 ou archives@maisondupeuple.fr