Maison du Peuple

Histoire d’une aventure humaine

Coopérative La Fraternelle
La Maison du Peuple

Issue d’un cercle ouvrier, créé à Saint-Claude à la fin des années 1870 puis transformé en coopérative d’alimentation en 1881, La Fraternelle se distingue radicalement des autres coopératives par ses statuts de 1899, en grande partie dus au socialiste Henri Ponard.

Ceux-ci prévoient que les bénéfices seront intégralement reversés à une caisse sociale permettant la mise en place de services de prévoyance, de secours, de retraite et d’entraide avec les autres coopératives. « L’Ecole de Saint-Claude », qui s’affirme alors, s’oppose en cela à « l’Ecole de Nîmes », prévoyant la répartition des bénéfices entre les sociétaires.

C’est toute une philosophie, une culture sociale, politique et syndicale qui se met en place. Et quoi de mieux que de réunir les différentes activités sous un même toit ?

Lire la suite…

> fermer

archives

Dès l’achèvement de la Maison du Peuple en 1910, diverses organisations ouvrières ont été hébergées dans ses locaux. Ayant à leur disposition des bureaux fixes, ces associations économiques, mutualistes, politiques, syndicales ou culturelles et sportives ont pu conserver leurs collections d’archives dans de particulièrement bonnes conditions. Le poste d’archiviste, créé en 1994 au sein de l’association La fraternelle a permis la mise en œuvre du classement de cette documentation exceptionnelle, l’inventaire des collections et leur mise à disposition du public. Les collections d’archives de la Maison du Peuple forment un ensemble homogène, rare dans son intégrité. Elles permettent d’appréhender des versants variés de l’histoire sociale locale (archives des coopératives, des mutuelles, des syndicats, collection de presse, collection iconographique, archives sonores, etc.). Par la conservation, l’identification et le classement de ce patrimoine, la Maison du Peuple met au jour une richesse historique exceptionnelle.

— Pour contacter Lysanne Cordier, agent du patrimoine chargé des archives : 03.84.45.77.37 ou archives@maisondupeuple.fr
> lundi et mardi (9h-12h et 14h-18h) & vendredi après-midi (14h-18h)

archivage


19/09

Fonds de la Chambre Syndicale des Ouvriers Diamantaires de Saint-Claude
-> accéder au répertoire numérique détaillé

Fonds de l’Union Nationale des Syndicats Ouvriers Diamantaires Français & de l’Union Franco-Suisse des Ouvriers Diamantaires
-> accéder au répertoire numérique détaillé

Travail réalisé par Lysanne Cordier durant son stage de 3 mois à La fraternelle (licence pro ‘Archives & patrimoine industriel, culturel et administratif ’ à l’IUT de Dijon)

11/12

La fraternelle a entrepris une mission de numérisation de la presse depuis 2010.

Deux collections originales et importantes pour la compréhension de l’histoire tant locale que nationale ont été sélectionnées dans les Archives de la Maison du Peuple. Il s’agit du Jura Socialiste (1896-1946) et de l’Ouvrier Diamantaire (1920-1939), deux collections qui furent imprimées par l’Imprimerie de la Maison du Peuple.

La numérisation de ces deux collections est en cours ; numérisation qui n’aurait pas pu voir le jour sans le soutien financier et logistique de nos partenaires que nous remercions chaleureusement (Région Franche-Comté, Direction Régionale des Affaires Culturelles Franche-Comté, Bibliothèque Nationale de France, Archives Départementales du Jura).

Prochainement, nous espérons pouvoir mettre à disposition de tous les exemplaires numérisés afin d’étendre l’accès à ces documents d’une richesse historique indéniable.

En attendant, les deux notices bibliographiques des journaux sont mises à votre disposition pour (re)découvrir Le Jura Socialiste et l’Ouvrier Diamantaire :

NOTICE BIBLIOGRAPHIQUE du Jura Socialiste
NOTICE BIBLIOGRAPHIQUE de l’Ouvrier Diamantaire

Renseignementsau 03 84 45 77 34 ou en écrivant à info@maisondupeuple.fr