L’AVARE | Molière

La Comédie Française au Cinéma

Dim. 15 mai à 16h30

Événement ciné

La Comédie Française au Cinéma

L’AVARE

Lilo Baur | mise en scène
Alain Lenglet, Françoise Gillard, Jérôme Pouly, Laurent Stocker, Serge Bagdassarian, Nicolas Lormeau, Anne Cervinka, Jean Chevalier, Elise Lhomeau, Clément Bresson, Adrien Simion, Jérôme Berthoud | Comédiens

S’inspirant de La Marmite de Plaute, Molière offre, deux ans après Le Misanthrope, le portrait d’un avare d’un incroyable relief.

Il interprète lui-même au Théâtre du Palais-Royal le rôle de cet homme à la fortune assurée dont la vie n’est que calcul et paranoïa. Harpagon projette de marier « sans dot » sa fille Élise à un riche marchand qui pourrait être son père, et son fils Cléante à une riche veuve. Il va sans dire que Molière défend les amoureux contre l’autorité paternelle, Élise étant éprise de Valère qui s’introduit dans le foyer déguisé en valet, Cléante convoitant Mariane sans savoir que son père a l’intention de l’épouser. Au thème du mariage forcé, le dramaturge ajoute ici celui du rapport père-fils et de la quête d’une éternelle jeunesse, relève Lilo Baur qui retrouve la Troupe pour la sixième fois, juste après sa récente Puce à l’oreille de Feydeau.

Elle situe la pièce dans la période d’après-guerre, à la fois proche de nous mais loin de l’émancipation féminine, parentale et sociétale gagnée depuis. Et, de cet usurier sans scrupule qui accumule ses richesses dans une cassette, « à l’image des grandes banques, avec tous ces lingots et ces bijoux enfermés dans des coffres comme dans des mausolées », elle tire les fils de sa mise en scène enlevée. Femme de plateau à l’imagination débordante, elle exploite le comique de situation de ce texte aux scènes légendaires, de la fouille du valet La Flèche à la cassette volée, et met en valeur « les sentiments exacerbés de la jeunesse, amoureuse ou enragée ».

  • dim. 15 Mai. - 16h30

Au Cinéma de la Mdp

10 euros