Pierrot Lunaire 》L’Ensemble Cristofori

musique classique

DIM. 27 Mars à 16h

Musique

Adèle Lorenzi I Sprechgesang
Gilles de Talhouët
I flûte et piccolo
Luz Sedeño I clarinette et clarinette basse
Gisella Curtolo I violon et alto
Lucie Arnal I violoncelle
Arthur Schoonderwoerd I piano et direction
Pierrot Lunaire, 21 poèmes d’Albert Giraud, traduits en allemand par Otto Erich Hartleben. 

Première française en 1922, il y a un siècle.
Pierrot Lunaire, un mélodrame de trois fois sept poèmes de Otto Erich Hartleben mis en musique par Arnold Schönberg en 1912, raconte l’histoire d’un poète en désarroi.

Pierrot, figure emblématique de la Commedia dell’Arte, représente le passé, l’inconscient et l’alter ego du poète. Il est illuminé par la lune. Elle éclaire l’irraison du poète et d’autres figures de la commedia comme Colombine et Cassandre en va-et-vient. Elle est cruelle et montre les profondeurs et les côtés insoupçonnés de l’humain.

Pierrot Lunaire peut être considéré comme un autoportrait de Schönberg lui-même. Un prologue, deux intermèdes et un épilogue, écrits par Arthur Schoonderwoerd, donnent relief à ce chef d’œuvre du XXe siècle.

www.ensemble-cristofori.com
  • dim. 27 Mar. - 16h00

café de la MdP

entrée 10/8/5 €