Pourquoi les poules préfèrent être élevées en batterie

Cie La Martingale

VEN. 15 Avril à 20h30

Théâtre

Avec le soutien de l’OARA, Office Artistique de la région Nouvelle-Aquitaine 
De et par JÉRÔME ROUGER

Le professeur Rouger, directeur de l’école d’agriculture ambulante, aborde les questions des droits de la poule et des conditions de vie de l’oeuf. Mais pourquoi donc les poules ressentent-elles le besoin de se coller les unes aux autres, dans des conditions qui paraissent pourtant peu enviables ?

Entre informations scientifiques et propos plus discutables, poule mouillée et chair de poule, cette pseudo conférence investit à la fois le champ de l’absurde et de la métaphysique pour refléter par un regard aigu et décalé des problématiques très actuelles…

En spécialiste des allocutions détournées, Jérôme Rouger offre ici un discours d’une drôlerie sans faille, une joyeuse métaphore de la condition humaine !

« L’éminent conférencier n’est autre que le truculent conteur Jérôme Rouger, intervenant fidèle de l’iconoclaste festival Le Nombril du Monde (Pougne-Hérisson). Habile en boniments, philosophe de l’absurde, maître du double sens, il fait de ce spectacle hors norme, parfaitement maîtrisé dans la moindre nuance de jeu, un monument d’humour. Irrésistible ! » Télérama

www.lamartingale.com

La cie est conventionnée par la Région Nouvelle Aquitaine
  • ven. 15 Avr. - 20h30

conférence spectaculaire
au théâtre de la MdP

tout public dès 12 ans
durée 1h10

entrée 10/8/5€

NOTE DE L’AUTEUR

Après la création d’Inoffensif [titre provisoire] en 2012, un spectacle un peu plus lourd que d’habitude pour la compagnie, notamment techniquement, j’avais envie d’une petite forme « tout terrain », quasi sans technique, qui puisse être jouée dans toutes sortes de cadre, toutes sortes de conditions, de jour, de nuit, dedans, dehors, devant toutes sortes de public…

Ce spectacle reprend les codes de la conférence : un professeur, des élèves, de réelles informations sur les conditions de vie des poules en batterie, et des informations plus… discutables.

​Jérôme Rouger