Tsiganes et sédentaires : un racisme aux racines profondes

avec le sociologue Régis Laurent

JEUDI 17 Octobre à 18h30

Animation café

Tsiganes et sédentaires : un racisme aux racines profondes

Jeudi de La frat’ avec le sociologue Régis Laurent

Les « gens du voyage », nous en entendons parler sans trop les connaître. Tsiganes, Roms, manouches, yéniches, Sinti, etc. autant de noms que nous entendons souvent sans toujours en comprendre le sens ni l’histoire.
Pourtant les « tsiganes » sont arrivés dans notre pays il y a bien longtemps, au XVe Siècle. Qui sont-ils vraiment ? Quelle est leur histoire ? Quelles sont leurs modes de vie ? Que s’est-il passé au cours de la deuxième guerre mondiale et pourquoi le gouvernement de Vichy les a enfermés dans des camps de concentration ? Peut-on véritablement parler de racisme anti-tsigane ? Si ce racisme existe, quelles en sont les racines ? Persécutés ? Opprimés ? Enfermés ? Moqués ? La crainte du « nomade » ? Quelles sont leurs croyances ? Comment résistent-ils dans une société souvent méprisante à leur égard ?

Toutes ces questions alimenteront une discussion commune pour mieux connaître les « Tsiganes » en présence du sociologue franc-comtois Régis Laurent auteur d’un ouvrage en deux tomes sur les Tsiganes en Bretagne :

Idéologies, minoritaires et pentecôtisme tsigane en Bretagne L’Harmattan, Coll. Logiques Sociales, mai 2019. Tome 1 : De la sortie des camps à la naissance d’une nouvelle institution Tome 2 : Les usages sociaux des pentecôtistes tsiganes.

  • jeu. 17 Oct. - 18h30

au café de la MdP
entrée libre