65 Miles

cie Paradoxe(s)

La cie Paradoxe(s) sera résidence à La frat’ du 17 au 21 décembre 2018 pour un travail d’écriture à la table + du 9 au 14 mars 2019 à Mi-Scène (Poligny) et du 15 au 25 avril 2019 au théâtre de Morteau.
Avec le soutien de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté.

Soirée restitution et sortie de résidence le jeudi 20 décembre à 20h au café de la Maison du Peuple (entrée libre).

Vous pourrez découvrir la création à La frat’ en novembre 2019.

NOTE D’INTENTION de Pamela Ravassard

« La première fois que j’ai découvert l’écriture de Matt Hartley, c’était lors d’un stage à la Tempête avec Philippe Adrien. J’ai tout de suite eu envie de faire quelque chose avec cet auteur. Je ne sais pas pourquoi il m’émeut, sûrement parce qu’il touche à l’intime des personnages, qu’il flirte avec l’humanité et révèle ce qui est essentiel. Depuis que je suis moi-même maman, je me pose plein de questions sur ce que je transmets, de manière inconsciente ou non, sur ce qui nous échappe, sur ce qui s’acquiert ou sur ce qui est naturel.

65 Miles pourrait s’inscrire dans la lignée de Submarino, de Thomas Vinterberg, de ces histoires en prise avec la face cachée des personnages, prisonniers de leur enfance, fauchés par une histoire trop grande qui les dépasse. J’aime cette âpreté, ce réalisme symptomatique d’une société perdue. C’est paradoxalement à cet endroit où peut se noyer tout l’espoir de la vie, où l’onirisme peut exister et où le moindre petit bonheur nous plonge dans une douce mélancolie, une richesse humaine et une vraie sensibilité.

65 Miles pose la question de la filiation, de ce qu’on transmet. Elle s’interroge sur les fondements mêmes de l’individu. Sommes-nous libres de nos actes et de nos choix ? Pièce écrite en 2006, elle traduit les conséquences d’une société en perte de repères. »

ÉQUIPE

65 Miles de Matt Hartley
Traductrice : Severine Magois
Mise en scène : Pamela Ravassard, assistée de Cyril Manetta
Avec Karina Beuthe, Johanna Boyé, Emilie Piponnier, Stefan Godin, Laurent Labruyère, Garlan Le Martelot, Benjamin Penamaria
Scénographie : Benjamin Porée
Lumières : Cyril Manetta et Benjamin Porée
Costumes : Hannah Sjodin
Création musicale : Laurent Labruyère
Dramaturgie et collaboration : Henri Dalem

Résidence à La frat’ : les débuts de la fratrie

« En axant sur la fratrie et sur les scènes névralgiques de la pièce, nous occuperons La fraternelle autour du travail à la table, du travail de recherche des sens et du sous texte, afin de consolider les bases de la création. Pour cette étape-là, j’ai choisi de travailler avec les deux comédiens principaux, mais aussi avec le créateur musique et avec mon assistant.
Nous pensons poursuivre ce travail du texte avec un atelier d’écriture et de restitution avec des volontaires, autour du thème de la transmission, de la famille, et des choix de vie. »

Pour les lycéens : atelier d’écriture gratuit avec la cie Paradoxe(s)
Paméla Ravassard, metteuse en scène et comédienne propose un atelier d’écriture aux lycéens

1 ou 2 séances gratuites pour 1 classe entre le 17 et 20 décembre 2018

Écriture au plateau en lien avec 65 Miles et écriture de texte musical autour d’un ou deux personnages. En amont, une scène sera donnée afin de réfléchir à une chanson,
à des paroles, un style musical qui pourra définir un des personnages.

Les élèves volontaires auront la possibilité de mettre en espace les textes et chansons produites, le jeudi 20 décembre de 18h à 20h et participer à la soirée de restitution.

Ouvert à tous : atelier d’écriture gratuit
sur les thèmes de la filiation et de la transmission

Mardi 18 décembre de 19h à 21h pour 6 à 12 personnes (ados et adultes)

avec une proposition de mise en espace des textes produits le jeudi 20 décembre de 18h à 20h et participation à la soirée de restitution.

> inscriptions au 03 84 45 42 26 ou info@maisondupeuple.fr