Christophe Monniot & Didier Ithursarry + inDOLPHYlités

jazz contemporain

SAM. 30 Janvier à 21h

Musique

CHRISTOPHE MONNIOT & DIDIER ITHURSARRY
Hymnes à l’amour

CHRISTOPHE MONNIOT I saxophones sopranino et alto
DIDIER ITHURSARRY I accordéon
“Ces deux musiciens inventifs, jubilatoires, explorent cet art du duo qui sans complicité ou lyrisme, sans audaces poétiques serait vain.”
Pierre Gros – OUI CultureJazz

Christophe Monniot, saxophoniste de l’Orchestre National de Jazz au lyrisme à la fois épidermique et lunaire, rencontre le très sensible et puissant accordéoniste basque Didier Ithursarry, que l’on a connu également dans les rangs de l’ONJ dirigé par Claude Barthélemy (2002-2005).
Avec une complicité, forgée au sein du trio Station Mir, qu’ils forment depuis plusieurs années avec l’altiste Guillaume Roy, les deux musiciens explorent aujourd’hui l’art du duo, alliant une virtuosité et une créativité étourdissante.
À travers leur premier album, ils nous invitent à déguster leurs hymnes à l’amour, entre compositions personnelles et relectures singulières de morceaux emblématiques signés Pascual Marquina Narro, Tony Murena ou Duke Ellington, en écho à leur profond attachement aux musiques populaires et traditionnelles.
Dans un véritable dialogue, tour à tour vif, émouvant et poétique, ce duo tendre et haut en couleurs développent dans une luxuriante forêt acoustique, la liberté et la pulsation du jazz, l’énergie et la joie des musiques populaires, la sophistication formelle du domaine contemporain.
En un mot, comme disait Brel, au sujet du chant : “ceci n’est pas une valse”, mais ça se danse quand même !

+

inDOLPHYlités

CLÉMENT GIBERT I clarinette, saxophone
GUILLAUME GRENARD I trompette
CHRISTIAN ROLLET I batterie
CHRISTOPHE GAUVERT I contrebasse
MÉLISSA ACCHIARDI I vibraphone
Coproduction D’Jazz Nevers/ARFI, avec le soutien de La fraternelle.
« tout le groupe fait montre de cette liberté qui était la marque de Dolphy. Les musiciens ne sont nullement dans la reproduction. »
« …un tel projet nous procure une soudaine bouffée de fraicheur. »
« L’effervescence est grande, fidèle à l’esprit de l’album évoqué. »
« C’est intense, décapant, et d’une authentique musicalité. »
Xavier Prévost, Jazz Magazine

Quatre mois avant sa disparition prématurée, Eric Dolphy enregistrait son ultime opus, le désormais légendaire Out to Lunch (1964). S’affranchissant de toutes les conventions du jazz de son époque, cette œuvre inclassable exerça une influence décisive sur les libres penseurs musicaux de tout poil, dont les membres de l’Arfi ne sont pas les moindres. Poussant la malice jusqu’à reprendre à l’identique l’instrumentation atypique de l’album, inDOLPHYlités s’empare avec jubilation de ces mélodies acidulées pour en prolonger, à travers l’improvisation, la liberté de ton et l’esprit joyeusement transgressif.

ÉCOUTER : https://soundcloud.com/arfilabel/sets/indolphylites

www.arfi.org

  • sam. 30 Jan. - 21h00

au café ou théâtre de la MdP
entrée 10/8/5 €