Nous les Enfants du Rock #7

l'événement rock pour bien préparer la rentrée !

DU JEUDI 29 Août AU SAM. 31 Août

Animation café / Musique

Cette année Nous les Enfants du Rock prend son envol avec 3 jours de festivités !

 

jeudi 29 août dans le cadre du festival ONE+ONE #10

18h vernissage Bruno Robbe Éditions (entrée libre)
Depuis 1996 Bruno Robbe dirige l’atelier de lithographie fondé en 1949 par son grand-père, Arthur Robbe.
En 1999, il crée les Éditions Bruno Robbe et accueille, dans son atelier d de nombreux artistes belges et étrangers. Les lieux se transforment alors en « laboratoire » de recherches et de création ; chaque estampe sortie des presses de l’atelier est pensée, dessinée et réalisée sur place pour ensuite être imprimée et multipliée en tirage limité faisant l’objet d’une édition originale. Les productions s’articulent essentiellement autour de l’estampe originale en tirage limité et autour du livre d’artiste (livre-objet, porte-folio…). Les travaux sont imprimés à partir de techniques anciennes telles que la lithographie, la xylogravure, la linogravure, la taille douce… Mais également à l’aide de moyens contemporains tels que l’image numérique, la photo-litho…

20h film « Laissez bronzer les cadavres » (tarif 6€)
La Méditerranée, l’été : une mer d’azur, un soleil de plomb… et 250 kilos d’or volés par Rhino et sa bande! Ils ont trouvé la planque idéale : un village abandonné, coupé de tout, investi par une artiste en manque d’inspiration. Hélas, quelques invités surprises et deux flics vont contrecarrer leur plan : ce lieu paradisiaque, autrefois théâtre d’orgies et de happenings sauvages, va se transformer en un véritable champ de bataille… impitoyable et hallucinatoire !

 

vendredi 30 août

18h performance Les Moric(h)ettes & Co (entrée libre)
« Les Moric(h)ettes, c’est un peu comme un groupe de rock qui se serait égaré dans une réunion tupperware suite à un excès de dancefloor. » C.L.

20h concert Baptiste Brunello (prix libre)
Baptiste Brunello commence à naître dans le Haut Jura, au début des années 80… d’un père gardien de stade et d’une mère caissière de supermarché. Une curiosité relative aux arts plastiques, doublée d’un goût marqué pour les lettres, les filles et un certain courant de la musique le pousseront, très tôt, à l’échec scolaire. Pourtant détenteur du carnet liaison et de la carte de cantine, dès 1992, il se consacre entièrement au gribouillage dans la marge, à la chanson réaliste et au Rap. À Saint-Claude, le rugby est une religion. En piètre sportif, il n’y jouira d’aucune reconnaissance. La rudesse du climat, celle des esprits comme la situation particulière de la petite cité pipière (ville ceinturée par une suite ininterrompue de barrières naturelles) nourriront largement son besoin d’exil, et d’indépendance. Incapable d’approcher le niveau scolaire requis pour entrer au Lycée, il s’oriente seul vers un Brevet d’Études Professionnelles de couturier-tailleur, avant d’envisager une spécialisation dans le costume de scène, à Dole. Lassé de produire, à l’affilée, des babouches pour les 80 pieds des 40 voleurs, il abandonne pour un temps le projet d’être costumier… À l’été 2000, il quitte la Franche-Comté pour s’installer dans le sud de la France. Il y travaillera comme aide-ébéniste, et poursuivra parallèlement des travaux plastiques et d’écriture qui lui offriront d’intégrer l’École des Beaux-arts de Nîmes. Tour à tour auteur, vidéaste, assistant de réalisateur, chansonnier, performeur et plasticien, il s’installe à Bruxelles en 2011 où il crée, avec un dépressif et une amie, un café à la con, lieu de curiosité, Le Lycaon, principalement dédié aux formes vivantes incongrues.
Depuis septembre 2014, il vit en France, dans le Jura, où il se consacre, tant que permis, à ses activités artistiques et à sa compagne, l’auteure Aurélie William Levaux, avec laquelle il a de nombreux projets.
Il est aujourd’hui considéré comme le Pankatrova de la Poésie Contemporaine.

 

samedi 31 août I prix libre
Du bon son, de quoi se restaurer et d’autres surprises !

AU PROGRAMME :

18h30 La Belette de Nomex
Ben mène la lutte, entre autre, avec casque, porte voix et vinyls de tous horizons sonores.

19h Nyctalopes (La Rixouse)

20h15 Flash Panthere (Cogna)
Flash Panthere est un groupe de rock garage électro à cheval entre Paris et le Jura. À partir d’un son fin 60’ réchauffé au fuzz des amplis à lampes façon Tarantino, refroidi çà et là par des rythmes électro rescapés des années 80, Flash Panthere associe une guitare aux sonorités orientales, ondulatoires et décentrées, à une basse éraillée, gorgée de gasoil sibérien et tournant au rythme d’une bétonneuse raclant sa rouille. La section rythmique est réglée quant à elle par un dispositif trapézoïdal muni de boutons et émettant un son épais. Les influences sont à chercher du côté de Dick Dale, des Cramps, puis de groupes LoFi plus récents comme The Intelligence, A-Frames ou encore The Kills…

21h30 DAWN.w

23h30 Mono Siren (Bruxelles) / dans le cadre du festival ONE+ONE #10
Mono Siren a vu le jour début 2016, à la suite d’une de nuit de KARAOKE sur la Grand-place de Tournai. Edgard tombe nu sur les accords vocaux de Prisca. S’ensuivra un mariage musical haut en couleur. Les textes tragico-comiques composés et interprétés par la dame aux longues jambes et par son acolyte de pianiste offrent aux spectateurs une plongée kaléidoscopique dans le bain des années 80.

00h15 Ursa (synthpunk – Lyon)
URSA c’est l’association des électrons libres de Litige, Clara Clara, Gammy Bird et Robotnicka. C’est aussi des concerts organisés ensemble et des surboums endiablées jusqu’au premier métro. C’est comme une séance d’aérobic pour gens dyspraxiques animée par une version féminine de Devo en short Adidas.

  • jeu. 29 Août. - 18h00
    vernissage Bruno Robbe Éditions
  • jeu. 29 Août. - 20h00
    film "Laissez bronzer les cadavres"
  • ven. 30 Août. - 18h00
    performance Les Moric(h)ettes
  • ven. 30 Août. - 20h00
    concert Baptiste Brunello
  • sam. 31 Août. - 18h30
    concerts jusqu'à 1h du matin