Sourdre

résidence danse/musique

VEN. 16 Novembre à 19h

Danse / Musique

Espèce de collectif (Strasbourg – 67)

Danse / Damien Briançon
Batterie / Yuko Oshima
Regard extérieur / Marie Cambois
En résidence à La frat’ du 8 au 16 novembre avec le soutien de la Drac Bourgogne-Franche-Comté.

Guetter / saisir le commencement / faire un pas / lever une main / suspendre son geste / lâcher la tête / se jeter dans le premier mouvement qui vient / aller au bout de ce qui se déroule / écouter la dissonance / retenir son souffle / imaginer la suite / ne pas s’y engouffrer / laisser résonner / attendre le bon moment / passer à autre chose / reconnaître un chemin / laisser la place / faire la même chose / refaire la même chose / étirer / voir le temps se déployer / percevoir l’espace / jouer.

Sourdre est un duo du danseur Damien Briançon et de la batteuse Yuko Oshima, un projet qui se fonde dans l’usage de l’improvisation et se structure dans la recherche d’un espace commun, dans la résonance de leurs pratiques et de leurs singularités respectives.

www.especedecollectif.org

Spectacle en coproduction avec La fraternelle, avec le soutien de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté.
Espèce de collectif bénéficie du soutien de la Ville de Strasbourg au titre d’un conventionnement trisannuel (2017-2019).
  • ven. 16 Nov. - 19h00

au café de la MdP
première tout public
entrée libre

Ateliers chorégraphiques « danse en partage »

Avec le soutien de Réseau Canopé et de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté dans le cadre du PREAC danse contemporaine et altérité (dispositif « Entrons dans la danse »).
Du 11 au 15 février et du 1er au 5 avril 2019
Artiste chorégraphique / Damien Briançon
avec les élèves de cycle 2 et 3 de l’école du Truchet à Saint-Claude et de l’école de Saint-Lupicin
À partir du duo « Sourdre », les élèves bénéficieront d’ateliers chorégraphiques avec Damien Briançon. Cette démarche de création se fondera sur ces deux impulsions : l’improvisation et la relation/l’altérité. Articuler une résidence artistique en danse contemporaine sur le territoire, un temps de formation pour les enseignants, des ateliers de pratique chorégraphique pour les élèves et une transmission avec des classes binômes, tel est le fondement de ce projet.