Supergombo

afro-funk

SAM. 6 Juillet à 21h

Hors les murs / Musique

En co-réalisation avec Champagnole Jazz Festival
Aurelien Joly / trompette
Jerome Bartolome / sax
Romain Nassini / claviers
Riad Klai / guitare
Etienne Kermarc / basse
David Doris / percussions, chant
Wendlavim Zabsonre / batterie

Enfant superlatif du brassage culturel à la française, l’afro-funk de Supergombo descend aussi probablement du Tout Puissant Orchestre Poly-Rythmo et des Headhunters. Nourri de Mbalax sénégalais, de soukous congolais, de funk US et de jazz mondial, le son qui se joue ici est donc forcément d’ailleurs.
Pourtant, on ne parlera pas avec eux de « world music ». Du monde, Supergombo garde plutôt le rythme, frénétique et incontrôlé. Même si ce groupe de 7 musiciens sait qu’il faut parfois freiner, flâner, prendre son temps. Faire voyager tout un chacun et faire danser les foules, c’est le double objectif que s’est fixé Supergombo.

Sans aucun doute, cette musique là sait surprendre. Mais surtout se poser, s’installer. Dans la tête, pour mieux gagner tout le corps. Rien d’étonnant donc à ce que Supergombo s’épanouisse dans la répétition inlassable et tutoie parfois en cela les transes électroniques. Mais à aucun moment cette musique n’oublie ses racines. Ni l’ivresse des conteurs d’histoires.


www.grolektif.com/_supergombo

  • sam. 06 Juil. - 18h30
    Champagnole Jazz Festival

place de la mairie
à Champagnole
gratuit

« … Car tout est bon à prendre chez ce septet qui développe une afro-funk instrumentale aux multiples couleurs, et qui parvient à groover très franchement sur des tempi lents, avec des
arrangements aérés… On applaudit le disque »
Louis Victor Michaud – JAZZ NEWS

« L’errance joyeuse est une qualité rare chez un groupe de musique. Ne pas se fixer, ne pas avoir de but, mais toujours faire le pas en plus…leur premier album Explorations se situe ici, nulle part et ailleurs, un endroit qu’il fait bon fréquenter. »
Maxime Gueugneau – KIBLIND MAGAZINE