Maison du Peuple

Histoire d’une aventure humaine

Coopérative La Fraternelle
La Maison du Peuple

Issue d’un cercle ouvrier, créé à Saint-Claude à la fin des années 1870 puis transformé en coopérative d’alimentation en 1881, La Fraternelle se distingue radicalement des autres coopératives par ses statuts de 1899, en grande partie dus au socialiste Henri Ponard.

Ceux-ci prévoient que les bénéfices seront intégralement reversés à une caisse sociale permettant la mise en place de services de prévoyance, de secours, de retraite et d’entraide avec les autres coopératives. « L’Ecole de Saint-Claude », qui s’affirme alors, s’oppose en cela à « l’Ecole de Nîmes », prévoyant la répartition des bénéfices entre les sociétaires.

C’est toute une philosophie, une culture sociale, politique et syndicale qui se met en place. Et quoi de mieux que de réunir les différentes activités sous un même toit ?

Lire la suite…

> fermer

théâtre


Lancement de saison & Obsolètes Cie Gravitation


14/09

Vendredi 14 septembre à 18h30 & 20h30 au café de la MdP // entrée libre (+ jeudi 13 sept. à 17h30 présentation de saison en avant-première Médiathèque Le Dôme)

LANCEMENT DE SAISON
Découvrez les temps forts de 2018/2019 !

20h30
ObsolèteS
Cie Gravitation
création 2018

Création collective de et avec Olivia David, Catherine Fornal, Martine Girol, Martin Larde et Fabien Thomas
Production Cie Gravitation

Obsolète (définition) : Qui n’est plus utilisé, qui n’a plus cours. L’obsolescence est le fait pour un produit d’être dépassé, et donc de perdre une partie de sa valeur en raison
de la seule évolution technique, même s’il est en parfait état de fonctionnement…

Les 5 personnages appartiennent à un mouvement souterrain, une mouvance qui cherche à regrouper tous les obsolètes pour créer une dynamique qui permettrait de mettre à plat le système actuel par la désertion. Pour aider chacun-e à se reconnaître comme obsolète, ils ont développé un outil : la Confluence.
Dans ces Confluences, ils donnent à voir/à entendre/à comprendre les dynamiques d’obsolescence en interprétant des personnages, des situations qui permettront par un système d’identification d’interroger chacun-e sur sa propre obsolescence, de mettre à bas les clivages et de transformer tous nos ruisseaux individuels en un grand fleuve collectif révolutionnaire.